Matériaux photographiques

Les collections photographiques sont constituées de documents très divers, témoins de notre histoire depuis près de 180 ans. Elles comprennent des images documentaires et artistiques conservées aussi bien dans les institutions publiques et privées (musées, archives et industries), que chez les collectionneurs particuliers. Elles regroupent une grande diversité de matériaux (métaux, polymères, verres, pigments, sels métalliques, etc.) issue d’une multitude de procédés photographiques et de supports de l’image. Les photographies sont sensibles aux conditions environnementales de conservation qui peuvent induire l’altération, plus ou moins partielle, de l’image ou du support sur des échelles de temps variables. 

Le pôle « Matériaux photographiques » du CRCC a pour mission de développer les connaissances sur les procédés photographiques anciens, les matériaux et leur stabilité, et de participer par ses recherches sur les conditions de conservation à long terme des collections, à la protection du patrimoine photographique.


Recherches


L’objet des recherches se situe sur (i) l’identification des matériaux qui constituent les photographies et les procédés mis en oeuvre, (ii) la compréhension des phénomènes physico-chimiques en jeu dans les procédés photographiques, (iii) l’évaluation et la compréhension de l’altération des matériaux photographiques afin de contribuer aux développements et adaptations de méthodes de conservation.

Pour cela, nous travaillons sur des systèmes modèles réalisés en laboratoire et sur des photographies anciennes. Nous caractérisons les propriétés physiques et chimiques des constituants des photographies et cherchons à comprendre les mécanismes physico-chimiques de l’altération. L’étude des matériaux photographiques par essence photosensibles, constitue un défi pour l’analyse physico-chimique. C’est pourquoi nous développons des méthodologies d’étude des matériaux photographiques de l’échelle macroscopique à l’échelle sub-microscopique, en faisant appel aux microscopies (optique, électronique) et aux spectroscopies (de rayons X, vribrationnelles).

Projets / études de cas

1. L’altération du pigment bleu de Prusse utilisé dans les premiers procédés photographiques des cyanotypes et des héliographies de Louis Ducos du Hauron. En collaboration avec Claire Gervais de l’Université des arts de Berne, en Suisse.

2. L’origine des couleurs des images photochromatiques réalisées par Edmond Becquerel en 1848. Celles-ci constituent les premiers essais de photographie couleur. E. Becquerel n’aura néanmoins pas résolu le problème de la stabilité des spectres solaires qu’il aura ainsi enregistrés. Cette recherche exploratoire est financée dans sa première année par le PRES Sorbonne-Universités dans le cadre du programme Convergence, sous le titre de PHOTOCHROMA. Nous avons organisé la journée d'étude "Edmond Becquerel et la naissance de la photographie couleur" le 10 décembre 2015. Les travaux sur la compréhension des couleurs de ces images se poursuivent, notamment avec la thèse de Victor de Seauve commencée en novembre 2015.

3. La caractérisation des premiers négatifs papier en France entre 1841 et 1860. Le procédé du négatif papier est le premier procédé photographique qui a permis de multiplier les tirages à partir d’une même matrice. La France compte plusieurs milliers de ces calotypes dans ses collections patrimoniales. Cette recherche vise à mieux documenter ces calotypes, jusqu’alors peu étudiés du point de vue de leur matérialité, leur genèse, leur provenance et leur conservation. Elle a pour objectif de long terme de corréler les caractéristiques physico-chimiques des négatifs soit à des écoles de praticiens ou à des photographes, soit à une technique de production particulière. Ce programme de recherche est financé par le LabEx PATRIMA en 2016 sous le titre CALOTYPE et en 2017 sous le titre RECCAL.

Nous organisons la conférence « Négatifs papier français : production, caractérisation, conservation » les 7 et 8 décembre 2017 au Musée de l’Homme à Paris.


L'équipe


Thèses