La dégradation induite par les composés organiques volatils sur les matériaux cellulosiques

Descriptif du projet

Dans une boîte d’archive, les composés organiques volatils émis par les papiers et les matériaux constitutifs de la boîte peuvent atteindre des concentrations élevées (1-10 ppm). L’équilibre thermohygrométrique qui s’établit entre les matériaux et l’air ambiant soumet les papiers à une dynamique de cycles d’émission/absorption/désorption de ces composés. Cette mobilité à l’intérieur des fibres de molécules promotrices de dégradation peut constituer une menace pour la stabilité du papier à long terme. L’objectif du projet est d’identifier les principaux composés dont la présence accrue en phase gaz peut s’avérer potentiellement dangereuse pour les documents par contamination directe ou croisée et de quantifier cette dégradation induite. L’impact de plusieurs composés volatils à fonctionnalité acide, aldéhyde et peroxyde, sur la cellulose de papiers modèles a été évalué en conditions réelles d’exposition, seuls et en mélanges. Les composés volatils ont été choisis parmi ceux ayant été identifiés et quantifiés auparavant dans les émissions de papiers et ceux présents dans les environnements intérieurs ou dans les microenvironnements des boîtes d’archives.

Collaborations

  • Institut canadien de conservation (Canada), Centre scientifique et technique du bâtiment

Source de financement (partiel)

  • Ministère de la culture et de la communication (PNRCC 2006-2009)

Pour en savoir plus

  • (2009) Ramalho, O., Dupont, A.-L., Egasse, C., Lattuati-Derieux A. Emission rates of volatile organic compounds from paper. E-Preservation Science Journal 6, 53-59. http://www.morana-rtd.com/e-preservationscience/2009/Ramalho-02-06-2008.pdf
  • (2013) Tétreault , J., Dupont , A.-L., Bégin P., Paris, S. The impact of carbonyl and hydrogen peroxide vapours on cellulose degradation under ambient hygrothermal conditions. Polymer Degradation and Stability, sous presse