Cuirs dorés polychromes

Ce projet sur les cuirs dorés polychromes coordonné par la restauratrice Céline Bonnot-Diconne en collaboration avec l’ISCR, le C2RMF et le CRCC a débuté en 2011. Les cuirs dorés sont de luxueux décors qui furent utilisés dans toute l’Europe, surtout du XVIe à la fin du XVIIIe siècle, pour orner l’intérieur des plus riches demeures. Contrairement à ce que peut laisser entendre leur dénomination, l’or n’intervient pas dans le processus de fabrication de ces décors dont la couleur dorée des fonds est obtenue par la présence d’une feuille d’argent collée sur le cuir et d’aspect doré grâce à l’application d’un vernis jaune. De nos jours il reste très difficile de dater et d’attribuer à un atelier particulier les cuirs dorés polychromes car ils ne sont jamais signés et seules leurs caractéristiques stylistiques permettent d’émettre des hypothèses. L’objectif de ce projet est la caractérisation physico-chimique des différents composés présents dans les cuirs dorés datés entre le XVIe et le XVIIIe siècle afin de déterminer les procédés de fabrication, en particulier les recettes spécifiques à chaque atelier et les processus d’altération.

Partenaires:


-    Restauratrice spécialiste des cuirs dorés en France (C. Bonnot-Diconne)
-    Restaurateur et scientifique de l’Instituto Superiore per la Conservazione ed il Restauro (ISCR) à Rome (M. Paris et M. Ioele)
-    Scientifique du C2RMF, Paris (C. Pacheco)
-    Historien d’art, Paris (J- P. Fournet)
-    CRCC (L. Robinet)