Cartographier la dégradation des parchemins à l’échelle microscopique sans contact ni prélèvement

Une cartographie de l’état de dégradation de parchemins historiques vient d’être réalisée pour la première fois grâce à une technique de microscopie optique, précédemment optimisée pour l’imagerie du collagène dans les tissus biologiques.

Ce travail mené par des physiciens et chimistes de plusieurs unités de recherche du CNRS dont le CRC, a fait l'objet d'un communiqué de presse en date du 20 mai 2016.  

Les résultats obtenus sur des parchemins historiques dans le cadre d’une collaboration pluridisciplinaire sont publiés dans la revue Scientific Reports du 19 mai 2016.