CRC Paris: Postdoctoral researcher in the field of cellulose and paper analytics

Centre de recherches sur la conservation des collections, CRC, MNHN, Paris

A Post-doctoral Research position is available for a curious, competent, motivated, responsible and independent individual to work on the impact of X-ray irradiation on cultural heritage cellulosic materials

The research will be carried out at CRC (http://crc.mnhn.fr), National Museum of Natural History (MNHN) in central Paris under the supervision of Dr Anne-Laurence Dupont and at IPANEMA (http://www.synchrotron-soleil.fr/portal/page/portal/Recherche/IPANEMA), Synchrotron SOLEIL in Saclay under the supervision of Dr Mathieu Thoury and Dr Sebastian Schoeder.

Mission
X-ray analytical techniques such as X-ray fluorescence spectroscopy, X-ray absorption spectroscopy and X-ray diffraction are widely used to study artworks on paper. X-ray irradiation ionizes atoms and is prone to induce damage in cultural heritage materials. The aim of the research proposed is: (i) to develop new strategies to detect and (ii) characterize the impact of X-ray irradiation on the physical and chemical structure of paper. Portable XRF instruments and mononochromatic X-ray synchrotron beams will be used. The modifications of the material at the micro scale will be investigated as a function of dose and dose rate as well as its reciprocity correlation. Damage at the macroscopic and mesoscopic level of the cellulosic fibre will be detected using UV photoluminescence spectral imaging and infrared absorption spectroscopy. Macromolecular and molecular changes will be monitored using size-exclusion chromatography and electrospray ionisation mass spectrometry. The outcome of the research shall enable developing safer analytical procedures for the use of X-rays directly on paper artworks.

Requirements
The preferred candidate has recently finished her/his PhD in analytic and/or organic chemistry. She/he will have carried out experimental work using chromatographic separation techniques and/or mass spectrometry and will have a confirmed knowledge of XRF. A good understanding of cellulosic materials as well as a strong interest in cultural heritage preservation issues would be an asset. Language skills (French and English) are essential because collaboration work is envisaged with international research institutes. Being highly motivated and the ability to work in a team will also be important prerequisites.

General conditions
Fixed-term contract (12 months, full time) starting June 2017
Salary paid according to CNRS salary scale
Applications should include a motivation letter and Curriculum Vitae, preferably with the name/addresses of two references.

Contact
anne-laurence.dupont@mnhn.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La recherche se déroulera au Centre de recherches sur la conservation des collections CRC, Muséum national d’histoire naturelle à Paris sous la direction de Dr Anne-Laurence Dupont et à IPANEMA, synchrotron SOLEIL à Saclay sous la direction de Dr Mathieu Thoury et Dr Sebastian Schoeder.

Mission
Les techniques d’analyse par rayonnement X telles que la spectroscopie de fluorescence X, la spectroscopie d’absorption X et la diffraction de rayons X sont largement utilisées pour l’étude et la caractérisation des œuvres d’art sur papier. Or le rayonnement X ionise les atomes et peut altérer les matériaux du patrimoine. L’objectif de la recherche est (i) de développer une méthodologie de détection et (ii) de caractériser l’impact des faisceaux de rayons X sur la structure physique et chimique du papier. Des instruments XRF portables et faisceaux monochromatiques synchrotron seront utilisés pour l’irradiation. Les modifications du matériau seront étudiées en fonction de la dose impactée (relation dose-dommage) à court et long terme et les effets de réciprocité de dose seront examinés. La détection des dommages au niveau macroscopique et mésoscopique des fibres cellulosiques est envisagée par imagerie spectrale en photoluminescence UV et par spectroscopie infrarouge d’absorption. Les modifications à l’échelle macromoléculaire et moléculaire seront mesurées par chromatographie d’exclusion stérique (SEC) couplée en diffusion de lumière laser multiangulaire (MALS) et spectrométrie de masse à ionisation par électronébulisation. Les résultats de ce travail devraient permettre d’établir des méthodes analytiques plus sûres pour l’utilisation du rayonnement X dans l’étude des œuvres originales sur papier.

Conditions générales
L’offre est destinée à un individu compétent, motivé, responsable et indépendant. Le/la candidat(e) devra avoir obtenu récemment un doctorat en sciences analytiques et/ou chimie organique. Il/elle aura de l’expérience pratique en techniques séparatives chromatographiques et spectrométriques ainsi qu’une bonne connaissance des techniques analytiques en fluorescence X. Une connaissance approfondie des matériaux cellulosiques et un fort intérêt pour la préservation des biens culturels seront appréciés. Une bonne maitrise de la langue anglaise et l’aptitude à travailler en équipe sont essentiels, des collaborations avec des institutions de recherche internationales étant envisagées.

Contrat de 12 mois à temps plein débutant en juin 2017
Salaire selon la grille salariale du CNRS
Les candidatures comprendront une lettre de motivation et CV, préférablement avec les noms/adresses de deux référents.

Contact
anne-laurence.dupont@mnhn.fr